La nationale 3 - ISSY VOLLEYBALL

La nationale 3

Infos pratiques

Jours et horaires des créneaux d’entraînement :

  • Mardi 20h00/22h30
  • Jeudi 20h30/22h30

Adresse : Stade Alain Mimoun – Gymnase Manouk Artinian
Prix de la cotisation : 210 euros (+40€ pour maillot & short)

L'ENTRAINEUR

Laurent Pitoux

LES JOUEURS

  • All
  • Central
  • Libero
  • Passeur
  • Pointu
  • R4
  • R6

  • Xavier MAISONNAVE

    Xavier MAISONNAVE
    N° 4


  • Larbi HADROUG

    Larbi HADROUG
    N° 17


  • Alexandre NADIRAS

    Alexandre NADIRAS
    N° 3


  • Wilson PAYET

    Wilson PAYET
    N° 10


  • Julien MANAC’H

    Julien MANAC’H
    N° 11


  • Kevin BRETON

    Kevin BRETON
    N° 9


  • Ambroise ROMATET

    Ambroise ROMATET
    N° 13


  • Hugo KRAUZE

    Hugo KRAUZE
    N° 14


  • Romain POZZI

    Romain POZZI
    N° 1


  • William SANDERSON

    William SANDERSON
    N° 7


  • Julien CALIXTE

    Julien CALIXTE
    N° 6


  • Axel LE GUEN

    Axel LE GUEN
    N° 5


  • Thimothé LE CAM

    Thimothé LE CAM
    N° 15


  • Mathieu CASTELL

    Mathieu CASTELL
    N° 8


  • Théo POCHET

    Théo POCHET
    N° 12

SAISON 2017-2018

Xavier MAISONNAVE
N° 4

Xavier a commencé le volley en Terminale avec les cours d E.P.S.
Il y a rapidement pris goût et a décidé de s’inscrire dans le même club que ses amis.

Pourquoi l’IMVB ?
Xavier a choisi de rejoindre l’IMVB pour plusieurs raisons.
La première c’est qu’il cherchait un club compétitif avec une envie de progresser ; la seconde est liée à son déménagement à Issy-les-Moulineaux pour se rapprocher de son travail.

L’équipe a un noyau solide auquel se sont rattachées de nouvelles recrues comme moi. Je pense que nous pouvons avoir de bon résultats.

Larbi HADROUG
N° 17

Issu d’une famille de volleyeurs, Larbi est « pratiquement né avec un ballon entre les mains. » Il choisit l’IMVB en 2017 pour le groupe, l’ambiance, le projet et le sérieux aux entraînements. Il voit un groupe « solide et volontaire, des joueurs qui ont envie de jouer ensemble. » Et pour les performances ?

Pourquoi pas une montée en récompense du travail. Réponse en juin 2018.

Alexandre NADIRAS
N° 3

Fils de volleyeur, Alexandre vient au volley-ball assez naturellement.
En 2016, le projet de l’IMVB répond à ses attentes. Il y trouve en outre une ambiance qui lui convient.
Lui aussi est prudemment optimiste sur la saison qui démarre, « qui devrait s’annoncer prometteuse avec un groupe solide et soudé. »

Wilson PAYET
N° 10

C’est par son frère que Wilson découvre le volley, tout petit encore. Quand il cherche un club pour la rentrée 2017, il tombe sur le site Web de l’IMVB et décide de venir voir…
Il se veut très combatif pour 2017-18 :

Je vois très bien cette année un très bon groupe, fort, combatif – et pourquoi pas une montée en N2 . Dans tous les cas on est des guerriers et on restera guerriers.

Julien MANAC’H
N° 11

Julien essaie le volley après s’être laissé séduire lors d’un forum des associations. Et très vite, le virus s’installe. Lorsqu’il rentre d’un séjour à l’étranger, le central cherche un club de niveau régional ayant des ambitions nationales. Précisément le projet de l’IMVB à l’époque, avec une équipe peu expérimentée à laquelle il sait pouvoir apporter quelque chose. C’était en 2013. Son analyse pour 2017 ?

Après 3 montées successives et 1 maintien acquis in extremis la saison dernière, je pense que l’objectif pour l’équipe sera cette année d’assurer rapidement son maintien et de prouver qu’elle peut jouer les premiers rôles en N3 et pourquoi pas viser à terme la montée en N2. Jamais l’effectif de cette équipe n’a été aussi complet et homogène. Tous les postes sont doublés, ce qui sera un réel atout pour atteindre ces objectifs… Si avec tout ça, nous n’arrivons pas, en plus, à prendre du plaisir ensemble et à en donner aux autres membres du club !

Kevin BRETON
N° 9

Après le football et le rugby, ce sera finalement le volley – beach d’abord, en salle ensuite en 2005 : Kevin peut remercier ses amis du lycée de l’avoir motivé, le volley faisant désormais partie de sa vie.
Le libero rejoint Issy-les-Moulineaux en 2012 et envisage une saison sportive tout en convivialité :

Des crêpes, des victoires et du plaisir entre nouveaux potes.

Ambroise ROMATET
N° 13

Cela fait maintenant 10 ans qu’Ambroise s’est tourné vers le volley en voyant ses sœurs jouer.
En arrivant à Paris, le numéro 13 se cherche un club et son choix tombe sur l’IMVB.
Il voit poindre une saison prometteuse :

Un bon collectif, une bonne ambiance. C’est de bon augure pour performer cette année !

Hugo KRAUZE
N° 14

Retour aux sources pour Hugo : l’IMVB l’avait déjà accueilli entre 2009 et 2012. Comme tant d’autres, il avait découvert le sport en UNSS avec un groupe d’amis, avant de devenir accro.
Il est optimiste sur la saison à venir, grâce à un collectif qu’il vante comme sympa et compétitif à la fois.

Une super opportunité de se faire plaisir ensemble cette année.

Romain POZZI
N° 1

Après quelques années à jouer en UNSS, Romain se cherche un club pour progresser davantage. Ce sera l’IMVB, et sa N3 qui l’accueille en 1998 alors qu’il n’est que junior, un gage de confiance très motivant.
Le pointu reste prudent pour la saison à venir :

C’est encore un peu tôt pour se prononcer. On a un bon groupe qui a beaucoup évolué par rapport à la saison dernière. On a un bon potentiel, maintenant il va falloir le montrer sur le terrain. En tout cas tout est réuni pour prendre du plaisir sur le terrain. 

William SANDERSON
N° 7

Après plusieurs années de sports individuels et un arrêt total pour cause médicale, William a repris le sport avec un ami. Le volley sera finalement sa discipline de cœur, et il devient au fil des années un des anciens du club d’Issy-les-Moulineaux.

Son opinion de l’équipe et de la saison ?

De très bons potentiels individuels qui peuvent donner une équipe complète dans tous les domaines. Et surtout de très bonnes personnalités qui s’accordent bien ensemble! À mon avis une bonne saison en approche!

Julien CALIXTE
N° 6

Arrivé à l’IMVB un peu par hasard en 2013, Julien n’en est plus jamais reparti. Le central a été convaincu par la formation apportée par l’entraineur et l’atmosphère de l’équipe.
Sa vision de la saison qui s’ouvre est

assez ambitieuse, on a une équipe complète. Si le groupe fonctionne bien, je pense qu’on peut aller loin.

Axel LE GUEN
N° 5

En club depuis la seconde, Axel cherchait un collectif ambitieux et dynamique. C’est donc tout naturellement qu’il se tourne vers la N3 de l’IMVB, précédée par la réputation de sa formation.
Il reste humble sur les objectifs de la saison à venir :

Le collectif présente de réelles qualités humaines et d’ambitions. A nous de créer une équipe soudée et dynamique.

Thimothé LE CAM
N° 15

De ses premiers pas à Saint-Brieuc en pupille à 15 ans à Montréal en 2016, Timothé n’a plus jamais abandonné le volley.
Habitué des tournois de beach-volley où il avait fait connaissance de l’entraîneur de la N3, Laurent Pitoux, il se tourne tout naturellement vers l’IMVB en rentrant à Meudon. Séduit par le projet pour la division comme par l’ambiance de l’équipe, le passeur originaire de Saint-Brieuc va cette saison recroiser sur les terrains des équipes qu’il connait déjà bien, puisque la poule est très centrée sur la Bretagne. Une poule qu’il considère du reste abordable.

En tant que passeur arrivant, je vais tâcher de rapidement prendre mes marques avec mes partenaires sur le terrain pour découvrir leur style de jeu et mettre en place des liaisons fiables avec les attaquants. Puis, pour le reste, il s’agira cette saison de prendre du plaisir ensemble, continuer à progresser, et que chacun se mette au service de l’équipe pour que nous soyons aussi compétitifs que possible !

Mathieu CASTELL
N° 8

Mathieu est issu d’une famille de volleyeur et assiste à ses premiers matches alors qu’il n’a que quelques semaines. Doté d’un esprit de compétition aigu, le passeur est un vrai passionné.
Il rejoint l’IMVB en 2016 après un déménagement et quelques séances d’essai sur recommandation d’un ami.

Je vois une très bonne saison en approche, de très bons moments en perspective dans un groupe qui en veut et qui fera tout pour décrocher une victoire à chaque match peu importe l’équipe en face. Nous avons un groupe solide auquel vient s’ajouter de bons nouveaux joueurs plein d’envie, de motivation et de bonne humeur ce qui nous permettra de toujours repousser nos limites sur le terrain.

Théo POCHET
N° 12

Enfant de parents volleyeur, Théo commence le volley tout naturellement à 10 ans, après avoir goûté à d’autres sports. C’est finalement l’IMVB qui le convainc en 2017 par son ambition sportive et son professionnalisme.

L’ambiance de l’équipe promet une belle saison ; tout dépendra du niveau de la poule, mais tout est possible !